top of page

dim. 05 mai

|

Salle Fracasse

Cyrano de Bergerac

Nous proposons ici un vrai spectacle vivant mêlant chant, danse, escrime, musique et cascades qui entraine le public dans un rythme effréné où Cyrano et son célèbre nez vont vous faire vivre des aventures incroyables mêlant le rire aux larmes.

Les inscriptions sont closes
Voir d'autres événements
Cyrano de Bergerac
Cyrano de Bergerac

Heure et lieu

05 mai 2024, 17:00

Salle Fracasse, 217 Pl. du Marché, 84190 Beaumes-de-Venise, France

Présentation

Tarif plein 10€ / Tarif réduit 5€

Règlement sur place par chèque ou espèces.

Renseignements et réservations par téléphone ou par mail jusqu'au vendredi midi dernier délais. Ensuite, seules les réservations sur le site seront prises en compte.

Ouverture des portes 30 minutes avant le spectacle. Remise en vente des places 15 minutes avant le spectacle.

Cyrano en 1900...

La particularité de notre mise en scène est de transférer l’action de la pièce de Rostand au début du 20ème siècle. Mais pourquoi donc ? L’idée était d’amener un regard différent sur l’œuvre en la sortant de la forme « cape et d’épée ».

Edmond Rostand a écrit Cyrano de Bergerac à la fin du dix-neuvième siècle et s’en est servi pour raconter aussi son époque : la petite bourgeoisie parisienne, la montée des nationalismes, le rapport entre modernité et classicisme. Nous avons décalé la mise en scène au début du vingtième siècle idéalisé et rêvé, au son des chansons populaires et de l’orgue de barbarie.

Un Cyrano à la frontière entre Don Quichotte et Monsieur Loyal

Notre Cyrano peut donner l’impression d’être plus âgé, cela est volontaire. Cyrano est un être hybride, mi Don Quichotte mi-homme de cirque. Les parallèles entre le héros de Rostand et celui de Cervantes sont nombreux : la soif d’absolu, l’intransigeance, le rapport à l’illusion, l’amour impossible et l’inaccessible étoile, sans oublier le goût intarissable de la lecture et des mots pour ces deux êtres mythiques. Rostand fait même une référence directe à l’œuvre de Cervantes à l’acte 2 dans un dialogue entre De Guiche et Bergerac. Cyrano allie sa carrure de bretteur invincible à un amour de la poésie qui fait de lui un être complet et attachant, fragilisé par le poids de son apparence physique.

L’autre versant de Cyrano c’est l’homme de spectacle, ici, il prend l’allure d’un Monsieur Loyal, maître de la piste, figure incontournable du cirque et de la culture foraine. Cyrano est un artiste constamment en représentation, mais ce côté cache une faille immense qui n’apparait qu’une fois le rideau baissé,  dans les coulisses auprès de son ami Le Bret, le seul pouvant voir l’homme derrière le masque.

Partager cet événement

bottom of page