dim. 25 juil. | Salle Fracasse

Dialogues avec l'oiseau

Récit théâtral pour acteur-chanteur (Renat Sette) et musicienne-chanteuse (Christiane Ildevert). Texte de Vincent Siano.
Les inscriptions sont closes
Dialogues avec l'oiseau

Heure et lieu

25 juil. à 18:00
Salle Fracasse, 217 Place du Marché, 84190 Beaumes-de-Venise, France

Présentation

Renseignement au 04 90 65 05 85

Tarif plein 10€ ; tarif réduit 5€

Règlement sur place

Fable contemporaine qui nous dit la rencontre entre un promeneur solitaire et un oiseau.

Les réflexions de ce promeneur nous emmènent de la montagne de Lure en Ombrie, d’aujourd’hui au XIIème siècle…vers François d'Assise " le poverello " qui louait la nature et parlait aux oiseaux.

Un éloge à la simplicité, une invitation à se mettre à l’écoute de la nature et un plaidoyer pour les oiseaux !

Ce texte a été écrit par Vincent Siano, qui en assure la mise en scène.

Il sera porté sur scène par Renat Sette comédien et chanteur

Et la musicienne et chanteuse : Christiane Ildevert

La musique est omniprésente : chants de troubadours, chants traditionnels ou en latin, compositions instrumentales…

Le rythme est donné, comme un chant d’oiseau on suit avec bonheur le déroulement du spectacle …

Pas étonnant alors que cette « envolée spirituelle » nous conduise de son enfance lointaine à la bienveillance de Saint François d’Assise envers la nature, les animaux et les hommes.

Quelques mots de Vincent Siano :

Qu’a-t-il à nous raconter

ce personnage énigmatique qui nous mijote un plat des plus parfumés ;

cet homme qui soliloque et chante en compagnie d’une musicienne ?

Et, chose saugrenue, il dialogue sans cesse avec un drôle d’oiseau !

Serait-ce le récit d’un poète farfelu, d’une conscience éveillée, d’un cœur émerveillé qui enchante sa vie quotidienne de souvenirs, de désirs, d’utopies et de fantaisies ?

Pas étonnant alors que cette « envolée spirituelle » nous conduise de son enfance lointaine à la bienveillance de Saint François d’Assise envers la nature, les animaux et les hommes.

Non, pas étonnant que dans cette « cuisine », on se familiarise avec la lucidité poétique du Poverello : le « Cantique de Frère Soleil », le « discours aux oiseaux », l’éloge de la sobriété et de la joie.

Mais où nous conduit-il, l’oiseau ?

Du côté fantastique en déroulant le fil du temps et des espaces ?

Quand il répond malicieusement à St François, quand il mêle son chant à celui de troubadours et « trobairitz », quand il pose une pincée d’humour sur le récit, quand il ose nous emporter jusqu’à la sybille Hildegarde ?

La réponse est peut-être dans l’intime pensée poétique, la vibration des voix et des musiques, l’alchimie des mots, sans oublier le fumet d’un mets … au cœur de cette représentation !

Peut-être aussi faudrait-il tout simplement, en ce temps présent où l’on parle de protection de la nature afin de conjurer le péril en la demeure, écouter l’oiseau ?

« L’oiseau de confidence

et de confiance

qui entre en nous comme on entre en fraternité

non seulement par affection mais aussi par nécessité ».

Vincent Siano

Les inscriptions sont closes

Partager cet événement