top of page

Cyrano de Bergerac - Création 2024




Cyrano en 1900...



La particularité de notre mise en scène est de transférer l’action de la pièce de Rostand au début du 20ème siècle. Mais pourquoi donc ? L’idée était d’amener un regard différent sur l’œuvre en la sortant de la forme « cape et d’épée ».

Edmond Rostand a écrit Cyrano de Bergerac à la fin du dix-neuvième siècle et s’en est servi pour raconter aussi son époque : la petite bourgeoisie parisienne, la montée des nationalismes, le rapport entre modernité et classicisme.  Nous avons décalé la mise en scène au début du vingtième siècle idéalisé et rêvé, au son des chansons populaires et de l’orgue de barbarie.




Un Cyrano à la frontière entre Don Quichotte

et Monsieur Loyal



Notre Cyrano peut donner l’impression d’être plus âgé, cela est volontaire. Cyrano est un être hybride, mi Don Quichotte mi-homme de cirque. Les parallèles entre le héros de Rostand et celui de Cervantes sont nombreux : la soif d’absolu, l’intransigeance, le rapport à l’illusion, l’amour impossible et l’inaccessible étoile, sans oublier le goût intarissable de la lecture et des mots pour ces deux êtres mythiques. Rostand fait même une référence directe à l’œuvre de Cervantes à l’acte 2 dans un dialogue entre De Guiche et Bergerac. Cyrano allie sa carrure de bretteur invincible à un amour de la poésie qui fait de lui un être complet et attachant, fragilisé par le poids de son apparence physique.

L’autre versant de Cyrano c’est l’homme de spectacle, ici, il prend l’allure d’un Monsieur Loyal, maître de la piste, figure incontournable du cirque et de la culture foraine. Cyrano est un artiste constamment en représentation, mais ce côté cache une faille immense qui n’apparait qu’une fois le rideau baissé,  dans les coulisses auprès de son ami Le Bret, le seul pouvant voir l’homme derrière le masque.



Une aventure collective d’éducation populaire


Pour atteindre cette impossible étoile qu’est Cyrano, il fallait avoir une équipe de comédiens et de bénévoles à la hauteur de l’œuvre : mise en scène, décors, costumes, accessoires ont été inventés collectivement.


Pour la création de costumes dans l’esthétique 1910 au cœur de la mise en scène, un atelier couture s’est créé tous les mercredis après-midi.  La magie a pris tout de suite et les petites mains se sont mises à créer des dizaines de costumes différents. Une équipe fidèle, expérimentée ou non.


En plus de ces ateliers hebdomadaires Marie Coquet et Annie Chalvidal ont conçu et réalisé les costumes des principaux personnages : Cyrano, Christian, Roxane, la Duègne, les 6 cadets de Gascogne.  Anne Dedieu a personnalisé les chapeaux des dames ainsi que la cape de Montfleury. Tout ce travail titanesque qui représente au moins 1000 heures de travail a été fait bénévolement dans la pure tradition de l’éducation populaire avec des personnes (uniquement des femmes) ayant entre 17 et 80 ans.


La création des décors a également été conçue par des membres de l’équipe. Eric Lardon,

Gilles Dedieu, Stéphane Balézeau ont fait preuve d’une inventivité et d’un savoir-faire indiscutables pour réaliser notamment le balcon, les accessoires, les cannes-épées, les dispositifs scéniques lumineux…


Et bien sûr, les 27 comédiens amateurs (de 11 à 84 ans !) qui ont répondu à la proposition de Pierrick Bressy-Coulomb le metteur en scène, se sont impliqués avec un enthousiasme et un engagement sans faille au cours des huit mois de préparation. La pièce iconique d’Edmond Rostand, fait partie des références culturelles et l’ensemble des personnages de Cyrano de Bergerac donne à voir bien des facettes de l’âme humaine.  Les comédiens ont découvert par le travail du texte, la richesse complexe des personnages et ils ont osé investir et réussi à s’approprier le texte touffu de cette œuvre.


Des professionnels enfin, sont venus soutenir le travail des bénévoles par leur compétences techniques et artistiques. Ces temps de formation menés par de jeunes professionnels, (qui pour certains ont participé à l’aventure du TRAC avant de se professionnaliser) apportent aux comédiens amateurs le sérieux et la qualité qui confirment leur engagement théâtral. 

Ces formations ont été animées par : Mélaine Catuogno, pour le travail de comédien, Vivien Fédel pour les cascades et Camille Pasquier pour le chant. Evelyne Pouradier est venue apporter ses connaissances chorégraphiques bénévolement.

 


 

Réservez nos prochaines dates de "Cyrano de Bergerac"






L’équipe


Texte : Edmond Rostand

Mise en scène : Pierrick Bressy-Coulomb

Direction d’acteurs : Mélaine Catuogno

Direction des chants : Camille Pasquier

Cascades : Vivien Fédèle

Chorégraphie : Evelyne Pouradier 

Création maquillage : Mélanie Arnaud

Chorégraphie de combat  - Création accessoires : Stéphane Balezeau

Décors : Stéphane Balézeau, Gilles Dedieu, Éric Lardon

Régie : Sylvain Orsini

Création éclairages : Pierrick Bressy-Coulomb et Sylvain Orsini

Création affiche : Anne Dedieu

Costumes : Marie Coquet

Costumes cadets : Annie Chalvidal

Chapeaux et cape de Montfleury : Anne Dedieu

Participants à l’atelier couture animé par Marie Coquet : Sandrine Antunes, Joëlle Arduin, Béatrice Baudoin, Annie Chalvidal, Isabelle Delaye, Maëlle Doyer, Isabelle Gounand, Catherine Milon, Yolande Nivoliez, Françoise Zanon

Fourniture des costumes : Merci à Judith Bressy-Coulomb, Denise Nicolas, Nicole Plessy

Coordination de l’équipe : Catherine Milon

Communication : Jessica Pin et Julie Rey


Comédiens / Comédiennes : Laetitia Agraphioty, Ysée Agraphioty, Sandrine Antunes, Joëlle Arduin, Stéphane Balézeau, Pablo Bequié, Jean-Luc Blatière, Olivier Bourelly, Pierrick Bressy-Coulomb, Annie Chalvidal, Gilles Dedieu, Isabelle Delaye, Méline Delcour, Ulysse Ernandez-Rousseau, Thibault Frys, Isabelle Gounand, Noémie Gourru, Jean-Michel Lambertin, Éric Lardon, Catherine Milon, Yolande Nivoliez, Yves Paquelier, Amaël Ponge, Mélodie Salert, Patricia Torres, Claude Vilquin, Françoise Zanon







Comments


bottom of page