top of page

Dialogues avec l'Oiseau

Texte et mise en scène de Vincent Siano


Récit théâtral pour acteur-chanteur : Renat Sette et musicienne-chanteuse : Christiane

Ildevert


 

Qu’a-t-il à nous raconter ce personnage énigmatique qui nous mijote un plat des plus parfumé ? Cet homme qui soliloque et chante en compagnie d’une musicienne ?

Et, chose saugrenue, il dialogue sans cesse avec un drôle d’oiseau !


Serait-ce le récit d’un poète farfelu, d’une conscience éveillée, d’un cœur émerveillé, qui enchante sa vie quotidienne de souvenirs, de désirs, d’utopies et de fantaisies ?


Pas étonnant alors que cette « cuisine » nous conduise de son enfance lointaine à la bienveillance de Saint François d’Assise envers la nature, les animaux et les hommes.

Non, pas étonnant que dans cette « cuisine », on se familiarise avec la lucidité poétique du Poverello : le « Cantique de Frère Soleil », le « discours aux oiseaux », l’éloge de la sobriété et de la joie.


Mais où nous conduit-il, l’oiseau ?

Du côté fantastique en déroulant le fil du temps et des espaces.

Quand il répond malicieusement à St François, quand il mêle son chant à celui de troubadours et « trobairitz », quand il pose une pincée d’humour sur le récit, quand il ose nous emporter jusqu’à la sybille Hildegarde ?


La réponse est peut-être dans l’intime pensée poétique, la vibration des voix et des musiques, l’alchimie des mots, sans oublier le fumet d’un mets… au cœur de cette représentation !


Peut-être aussi faudrait-il tout simplement, en ce temps présent où l’on parle de protection de la nature afin de conjurer le péril en la demeure, écouter l’oiseau ?


« L’oiseau de confidence et de confiance qui entre en nous comme on entre en fraternité non seulement par affection mais aussi par nécessité ».

Comentarios


bottom of page