Melly est partie...

Chers amis, chers défenseurs de la culture, du théâtre et de l'éducation populaires, notre amie Melly Puaux vient de nous quitter. C'est immédiatement, sous le coup de l'émotion que je vous écris ces quelques mots. Après Roger Pasturel, Amélie Grand, c'est trop, trop de tristesse. Tous ces êtres chers qui nous ont tant apporté en bonheurs et joies artistiques, en relations humaines, en chaleur poétique... Comment oublier les merveilleuses rencontres avec Melly autour de l'hommage rendu à Paul Puaux et à ses compagnonnages. Sans doute, pouvons-nous dire qu'une page de la mémoire du théâtre populaire dans toute sa splendeur et sa rigueur, vient de se tourner. Difficile de trouver la force pour aller de l'avant... et pourtant, là est notre utopie et notre fidélité.

Vincent Siano