Le Bouscatier révolté

Ce pourrait être une fable racontée et chantée, un récit de vie, de métier, un destin de travailleur au dur labeur balloté par les flux capricieux et pernicieux de l’Histoire, un individu devenu étranger par la fatalité des évènements, comme il en existe des millions à tout moment et partout. Cela raconte un peu tout ça…

Mais au juste, qu’est-ce qu’un bouscatier ?


Un étrange métier, un homme étrange.

Et bien souvent, dans l’histoire de ce métier, un étranger.

Un homme qui vit du bois, dans le bois, pour le bois.

Un homme qui aime la forêt, lieu privilégié de liberté, malgré l’âpreté des tâches quotidiennes, malgré le sentiment de solitude et parfois de confinement.


Le bouscatier apparait peut-être comme un homme d’un autre temps pour un métier d’autrefois –bûcheron, scieur de long, charbonnier- mais ne subsiste-t-il pas, en nous, quelque chose de cet homme-bois, de cet homme-végétal-animal mythique ? Dans ce récit, le Bouscatier chemineau, loin de tout abri social, de tout cocon familial, vivant au jour le jour, fragilisé par le passage de la frontière-refuge, de la frontière-nourriture, lutte contre toute forme d’assujettissement. Rebelle à sa condition et taraudé par sa conscience, peut-il se fier à autre chose qu’à l’instinct de survie, au sursaut de révolte, au furieux désir de liberté fût-elle défendue au prix d’une violence inouïe, parfois de vils comportements ?


Ce récit de vie aussi partiel soit-il, convoqué par l’imaginaire théâtral, peut nous faire entendre la résonnance poétique d’un cheminement individuel, comme écho lointain mais authentique aux « Etranges étrangers » de Prévert et à « L’Homme Révolté » de Camus.

Le Duo


Le comédien-chanteur Renat Sette et l’auteur-récitant Vincent Siano vous proposent avec l’histoire du Bouscatier Révolté, de découvrir à la fois un métier méconnu et un moment de vie intense où se jouent passionnément les contradictions individuelles, dans le tourbillon implacable de l’inextinguible migration quelle qu’en soient les formes et les causes. Le duo évolue dans une mise en scène très sobre, avec des chants traditionnels des répertoires occitan, français, espagnol et italien se référant aux métiers de bûcheron et charbonnier, au travail, à l’exil, à l’émigration, à la révolte.


Renat Sette, Comédien-chanteur Renat Sette a grandi dans la culture et la langue de l’arrière-pays niçois. La tradition provençale, rattachée aux souvenirs de son enfance, lui a susurré à l’oreille des chansons populaires, qu’il s’est mis à adopter, à collecter, à étudier et à transmettre. Son parcours est jalonné de belles rencontres qui l’ont amené à croiser la chanson provençale avec d’autres musiques traditionnelles : piémontaises, bretonnes médiévales et plus récemment sardes, qui ont donné naissance à des albums fortement appréciés et reconnus. Sa voix chaude et puissante, sa grande expérience de la scène et son important travail dans la transmission orale font de Renat Sette l’une des figures les plus attachantes de la chanson populaire provençale. Depuis quelques années, il est aussi comédien dans les spectacles des compagnies Le Souffle, F. Chabaud, IP&Co et le TRAC.


Vincent Siano, Comédien-auteur Ses actions théâtrales d’éducation populaire, principalement en milieu rural, l’amènent à fonder le TRAC en 1979 (Théâtre Rural d’Animation Culturelle de Beaumes-de-Venise), à parcourir les villages et le monde (26 pays, 54 voyages à l’étranger) comme comédien, formateur ou metteur en scène, et même à construire « un vrai théâtre à la campagne ».

Une aventure collective avec le TRAC, soucieuse du lien social, à la recherche de l’enchantement théâtral. A son actif, plus d’une centaine de réalisations avec de grands auteurs (Albert Camus, Jean Giono, Pierre Magnan, Samuel Beckette, Bertolt Brecht, Tchékhov, Molière, Shakespeare…), des créations originales empreintes de « choralités contemporaines » (eXXils, Ni Ya’Yo, Colporteurs d’Histoire(s), Chivau Frus…) ou bien des textes plus personnels (L’Assemblée des Oliviers, Récits Innocents…).



Remerciements aux poètes provençaux contemporains :

- Guy Mathieu « Novè dau boscatier »

- Jean Yves Royer « Un còr »


Durée du spectacle : 1h


Spectacle donné en salle ou en plein air


Contacts diffusion : -TRAC 04 90 65 05 85 / trac.beaumesdevenise@wanadoo.fr

-Renat Sette 06 07 64 22 77 / contact@renat-sette.com